Aziz Essayed Facebook

 

14 ans après "Loft Story", je suis comédien. Actuellement, je finalise un projet de pub internationale où j'ai le premier rôle.  

 

Je prends mon temps

 

Mi-mai, j'ai participé à un challenge mondial organisé par Nike : le but était de faire le plus de kilomètres possibles en 22 jours. J'ai fini 6e avec 691 kilomètres en 19 jours. Je suis le seul Français à avoir été qualifié.

 

J'ai aussi joué dans le court-métrage "Has-been" avec Frank Delay où je joue le rôle du chorégraphe et juré.

 

 

Je suis toujours autant passionné par la comédie, mais je prends toujours le temps de ne pas faire tout et n'importe quoi. Je suis resté très discret, je ne veux faire parler de moi que sur mon travail, je ne suis pas pressé.

 

Pour moi, le "Loft" reste une expérience positive. Je viens quand même d'une émission qui a bouleversé la France. Quand les gens me croisent dans la rue, ils sont très sympas. Durant l'émission de M6, mon image a été respectée.

 

Je n'ai jamais touché à la drogue

 

Par rapport à d'autres, ce n'est pas une expérience qui m'a pesé psychologiquement.

 

J'avais une idée bien précise de ce que je voulais quand j'ai participé à l'émission. Je  pratique les arts-martiaux depuis mes 12 ans, je n'ai jamais touché à de la drogue, pas fumé une seule cigarette, pas bu d'alcool.

 

Je crois que tout ça est dû à de la détermination, à un bon entourage.

 

On parle beaucoup de Loana mais elle n'est pas la seule à avoir mal vécu le "Loft", il y en a plein d'autres personnes comme elle dans le milieu de la télé-réalité.

 

En France, on met les gens dans des cases

 

D'un point de vue professionnel, par contre, depuis 14 ans c'est un combat au quotidien. Mais je ne vais pas non plus m'apitoyer, il faut aller de l'avant.

 

Quand on chute, on se relève.

 

Le souci, c'est qu'on est en France, et il y a un vrai problème, je ne suis pas le seul à le dire : on aime mettre des gens dans les cases.

 

Dieu sait que pendant toutes ces années on m'a proposé de revenir devant les caméras pour n'importe quelle raison, dans des émissions de télé-réalité.

 

Mais je l'ai assez dit et répété, je ne veux plus en faire. Je n'en regarde pas non plus, sauf quand je tombe sur le "Zapping".

 

Je ne suis plus "Aziz du Loft"

 

Maintenant, je suis Aziz Essayed, je ne suis plus "Aziz l'ex Lofteur". Quand les gens se demandent ce qu'on devient, ils ne comprennent pas, je crois, que ce n'est pas parce qu'on n'est plus à la télévision qu'on ne travaille pas !

 

Moi, je vise du long-terme, je continue, je suis sincère dans ma démarche et je l'ai toujours été.

 

Je veux faire mes preuves en France, dans le pays où je suis né. Après le "Loft", Van Damme m'avait proposé un tournage à Los Angeles, que j'avais gentiment décliné.

 

 

Je n'avais pas envie de disparaître de mon pays. J'essaie de bâtir une carrière intelligemment.

 

Toujours en contact avec Christophe et Julie

 

Après ça, je n'ai plus eu de contact avec "JCVD", pour qui j'ai un immense respect, mais on parle toujours entre ex du "Loft". J'ai toujours des nouvelles de Christophe et Julie, de Kimmy et Delphine sur Facebook. On s'envoie des mots, on a une relation distante mais agréable et plaisante.

 

On était 13, on ne pouvait pas avoir d'affinités avec tout le monde, mais avec certains on avait des points communs. Quoi qu'il en soit, je leur souhaite à tous d'être heureux et en bonne santé. Pour le reste, c'est du détail.

 

 

Propos recueillis par Audrey Kucinskas

Inutile de lui proposer les Anges de la téléréalité ou Les princes de l'amour. Aziz, candidat marquant de Loft Story 1 sur M6, émission remportée par Loana, ne veut plus entendre parler de téléréalité !

Aziz Essayed reste concentré sur son rêve de devenir comédien. Dans un article mis en ligne sur le site du Nouvel Obs, il explique : "14 ans après Loft Story, je suis comédien. Actuellement, je finalise un projet de pub internationale où j'ai le premier rôle." Il n'en dit pas plus sur cette publicité, mais assure en tout cas prendre son temps (on avait remarqué...) pour percer dans ce milieu difficile.

Depuis sa sortie du Loft, le très sportif Aziz a inscrit son nom à l'affiche de quelques films et téléfilms, dont Mariage interdit en 2002 et For a fistful of diamonds en 2009. Il a également participé au court-métrage de Frank Delay, ex chanteur des 2Be3, intitulé Has been, où il jouait un photographe.

"Je suis toujours autant passionné par la comédie, mais je prends toujours le temps de ne pas faire tout et n'importe quoi. Je suis resté très discret, je ne veux faire parler de moi que sur mon travail, je ne suis pas pressé", précise Aziz Essayed.

Plus de nouvelles de Van Damme

Si le Loft n'a pas exactement été le tremplin espéré vers ses rêves, Aziz en garde néanmoins un bon souvenir. Mais il souligne que lui, contrairement à Loana et à d'autres lofteurs, n'a pas eu de retombées négatives par la suite. "J'avais une idée bien précise de ce que je voulais quand j'ai participé à l'émission. Je pratique les arts-martiaux depuis mes 12 ans, je n'ai jamais touché à de la drogue, pas fumé une seule cigarette, pas bu d'alcool. Je crois que tout ça est dû à de la détermination, à un bon entourage."

En revanche, la rencontre avec son idole, Jean-Claude Van Damme, sur le plateau du Loft

One thought on “Aziz Essayed Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *